Comment être plus performante en fonction de son cycle menstruel ?

En tant que femmes, nous sommes soumises à un cycle hormonal tout le long de notre vie (ou presque) qui entraine des variations d’humeurs et d’énergie en fonction de celui-ci.  Je vous propose cet article afin de partager avec vous la façon dont j’ai adapté mon quotidien en fonction de mon cycle hormonal afin d’être le plus en symbiose possible avec mon corps.

Cet article va surtout concerner les femmes qui ne prennent pas de contraception hormonale, car celle-ci perturbe notre fonctionnement à ce niveau là : on a un semblant de cycle mais en réalité ce n’est pas du tout le cas, car la pilule fait croire à votre cerveau que vous êtes enceinte.
Par conséquent, les différentes phases du cycle ne sont pas réellement existantes. 
Si vous avez l’impression de vivre ces différentes phases de cycle, n’hésitez pas à laisser un commentaire pour raconter comment cela se passe pour vous.

Le cycle féminin :

Pour rappel, le cycle menstruel dure en moyenne 28 à 31 jours en fonction des femmes et il est divisé en 4 phases :

  • La 1ère, qui correspond au début de cycle, est la phase des règles.
    Le premier jour du cycle commence donc au 1er jour des règles 
  • La 2ème est la phase pré-ovulatoire (le corps prépare la fécondation/l’ovule)
  • La 3ème phase est la phase d’ovulation (le corps est prêt à être fécondé)
  • La 4ème phase, qui est la phase de pré-menstruations ( on devient infertile jusqu’à la prochaine phase d’ovulation)

Certaine personnes vont comparer ces différentes phases aux saisons (hiver, printemps, été, automne), d’autres aux phases de la lune et d’autres à des archétypes féminins.

Le cycle et ses analogies avec la nature

1. La phase des règles va correspondre à la saison de l’hiver, le déclin, on se « replie sur soi », dans son intérieur. La phase lunaire associé est la nouvelle lune et l’archétype est «  la femme sage ».

2. La phase de pré-ovulation correspond au Printemps, c’est la saison du regain d’énergie. La phase lunaire qui correspond est la lune montante ou croissante et l’archétype est celui de la jeune fille.

3. La phase d’ovulation correspond à la phase de l’été, la période active et festive.
La phase lunaire associée est la pleine lune. L’archétype féminin est la mère.

4. La dernière phase de pré-menstruations correspond à la saison de l’automne, où l’on commence à se remettre en mode cocooning.
La phase lunaire associée est la lune descendante et l’archétype est celui de l’enchanteresse.

On observe bien le parallèle entre le cycle féminin et les différentes phases de la lune/saisons.
Ici, je ne vais pas parler des différents types d’hormones qui entrent en jeu lors de ces différentes phases, mais c’était important de vous expliquer comment le cycle se découpe pour que vous compreniez là où je veux vous amener : adapter les tâches du mois en fonction des différentes phases d’énergie de notre cycle menstruel pour avoir un quotidien le plus fluide et le plus en harmonie avec soi.

 
Introduction à la symptothermie : 

Maintenant que vous connaissez les différentes phases, la prochaine étape est de repérer celle où vous en êtes dans votre propre cycle.

Pour cela, il n’y a pas de secret : un certain temps d’observation de soi même, de son corps, de son ressenti et une connaissance approfondie de son fonctionnement (choses que l’on ne nous apprend absolument pas pendant notre « éducation » scolaire).
Pour cela, tournez vous vers la symptothermie, qui vous permettra de connaître et reconnaitre vos différentes phases (et également de reconnaitre vos jours de fertilité pour créer ou éviter bébé). 
L’application Moonly est parfaite pour ça.

Comment adopter notre quotient et nos tâches en fonction de notre cycle ?

En ce qui me concerne, je suis maquilleuse indépendante et entrepreneuse : ce qui signifie que j’ai souvent plein de choses différentes à faire et pas toujours l’envie ou l’énergie pour les faire.

Du coup, j’ai décidé d’essayer de travailler en fonction de mon cycle, c’est à dire d’adapter mes tâches en fonction de celui-ci : 

Je découpe mon cycle en 2 parties : celle avant l’ovulation et celle après, autrement dit «  la phase folliculaire » et « la phase lutéale ». 
Je sais que mon pic d’énergie va être pendant dans les deux premières semaines de mon cycle jusqu’à la phase de pré-menstruations : tout ce qui va être création et mise en place de contenu/projet sera fait pendant ces deux semaines : ça peut-être la rédaction d’article, de podcast, d’idées ect, toutes les tâches qui vont me demander une certaine activité cérébrale ou physique.

Les deux semaines suivant mon ovulation, je vais les consacrer à des tâches qui demandent moins d’énergie : je vais faire des bilans, des analyses de résultat, de la veille, de l’introspection sur moi et mon business, les choses que je veux mettre en place, réfléchir à des nouvelles idées, ect.
Et dès que revient ma phase « active » du cycle, je met toutes ces idées en place et je repars sur un nouveau cycle.

Pour finir :

Dans l’entreprenariat, j’aime beaucoup cette façon de faire parce que cela me permet de travailler en respectant mon cycle et mon énergie : je planifie mes tâches en fonction du mood que j’aurai. Cela me permet d’être plus efficace et plus apte à les réaliser.

J’évite également de cette façon la culpabilisation de ne pas avoir fait les choses que je devais faire car je n’avais pas l’énergie ou le mood pour. Je vous parle de l’entreprenariat, mais cela marche aussi pour la vie personnelle : on évite de planifier des sorties ou fêtes dans notre phase d’énergie descendante, on privilégie les soirées cocoonings et on prévoit de faire la fête lorsqu’on est dans notre phase d’ovulation.

Vous sentirez la différence d’énergie et par conséquent, d’amusement !

LIEN VERS LE PODCAST

Écoutez le podcast associé à cet article.

Cet article t’as plu ? Rejoins moi sur les réseaux sociaux :

Partagez votre amour